danger

Y EN A MARRE !

Je dénonce régulièrement les dangers d’internet et de l’immédiateté de l’information. J’essaye d’apporter une information objective et surtout de rétablir la vérité face à la désinformation.

Depuis que la République existe, les gouvernements successifs ont toujours été destinataires soit à leur demande, soit de la part d'organismes, de rapports sur tel ou tel sujet.

L'immédiateté de l’information provoque systématiquement des analyses sans réflexion approfondie de la part des médias et des réseaux sociaux.

C'est à nouveau le cas aujourd'hui avec un rapport sur le temps de travail des fonctionnaires. Je lis ce matin que ce rapport serait embarrassant pour le Premier Ministre. Cette affirmation me met une fois de plus en colère. En effet, ces rapports ne sont qu’informatifs. Les gouvernements sont libres ensuite de s'en inspirer ou pas, de retenir une ou plusieurs propositions, ou de n’en retenir aucune.

Arrêtons donc de commenter ces rapports, en les regardant comme ils doivent être regardés, c'est-à-dire comme des instantanés. Ils ne sont en aucun cas le reflet des intentions d'un gouvernement, ni même le reflet de ce qu'il pense. Évidemment, si des commentaires sont faits ou des décisions prises de la part du gouvernement, il sera temps à ce moment-là de dire ce que nous en pensons.

Mais prendre ces rapports pour argent comptant relève de la malhonnêteté intellectuelle et de la manipulation de l'opinion.